Calcul de la déperdition énergétique d’une pièce

{{ thankYouPage.title }} {{ thankYouPage.description }}
{{ thankYouPage.order_title }} {{ getOrder.orderId }}
Deux colonnes
Verticale
Horizontale
Calcul de la déperdition énergétique d'une pièce
Nom Total
"{{getWooProductName}}" a bien été ajouté a votre panier

Explication du calcul

Le calcul de la déperdition énergétique d’une pièce (DT) se fait en multipliant le coefficient de déperdition globale du logement (G), par le volume de la pièce en m3 (V) et la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur (ΔT).

DT = G x V x ΔT

Comment calculer la déperdition énergétique d’une pièce ?

Pour calculer la déperdition énergétique d’une pièce et de ses éléments, différentes méthodes peuvent être utilisées :

Calcul à faire Formule Élément de la formule
Calcul de la déperdition thermique d’un logement (DT) DT = G x V x ΔT G : coefficient de déperdition globale du logement en W/m3.°C
V : volume du logement en m
3
ΔT : différence de température entre l’intérieur et l’extérieur
Calcul de la déperdition thermique d’une fenêtre (DT) DT = Uw x S x ΔT Uw : coefficient de transmission thermique exprimé en W/m².K
S : Surface en m²
ΔT : °C (1 °C = 1 K)
Calcul de la déperdition thermique d’une paroi (Q) Q= A x Dt x λ/e A : surface du matériau en m²
λ : conductivité d’un matériau en W /m. C
e : est l’épaisseur en m
Dt : différence de température
Calcul de la déperdition thermique en régime permanent (Qd en Wh) Qd = U x A x Dt x h U : coefficient d’isolation du logement en W/m2.°C
A : Surface de la paroi
DT : différence de température intérieure et extérieure
h : durée en heures
Calcul de la déperdition énergétique par infiltration et par renouvellement d’air (Qa en Wh) Qa = axVxDtxN a : chaleur de l’air ambiant en wh/m³.°C
V : volume intérieur de la pièce en m3
Dt : différence de température entre l’air entrant et l’air intérieur
N : taux de renouvellement d’air en une heure (débit d’air par h/V) 

De quoi dépend la déperdition thermique d’une pièce ?

De l’année de construction et de l’isolation de la maison

Le coefficient de déperdition globale dépend de la norme de construction de votre maison (G). Il est exprimé en W/m3.°C. Plus sa valeur est basse, plus l’isolation est bonne.

Logement Coefficient de déperdition globale
Maison construire avant 1980 Isolation refaite : G = 0,8
Isolation correcte : G = 1,4
Mauvaise isolation : G = 1,8 à 2
Maison construite après 1980 G = 0,90 W/m3.°C
Maison aux normes RT 2005 G = 0,65 W/m3.°C
Maison aux normes RT 2012 G = 0,22 à 0,35 W/m3.°C

La différence de température à l’intérieur et l’extérieur

Elle s’obtient grâce à une formule simple : ΔT = Ti– Te.

  • La température intérieure (Ti) correspond à la température de chauffage souhaitée. Elle est généralement comprise entre 18 et 21°C.
  • La température extérieure correspond à la température extérieure relevée selon une période donnée. Sa valeur dépend de la région où se trouve l’habitation et de son climat.

Le volume ou la surface

Les déperditions énergétiques sont plus importantes dans une maison plus grande. Il faut multiplier la surface du logement par sa hauteur afin de connaître ses m3.

Les sources de déperditions thermiques

Les déperditions thermiques dans une pièce peuvent provenir des murs, de la toiture, des ouvertures, du plancher bas, de la cheminée… Les pertes de chaleur seront moindres si ces différents éléments sont parfaitement isolés.

Éléments de la maison Pourcentage moyen de déperditions thermiques
Toiture 30 %
Murs 20 %
Système de renouvellement d’air 20 %
Menuiserie 15 %
Plancher bas 10 %

Les autres facteurs impactant la déperdition thermique d’un logement

La déperdition thermique d’un logement dépend également d’autres paramètres :

  • L’exposition de la pièce au soleil,
  • La surface murale sur l’extérieur,
  • L’emplacement de la pièce (au rez-de-chaussée, en étage intermédiaire ou sous les toits),
  • Les matériaux utilisés pour les murs, le plafond, le plancher…,
  • Les menuiseries (fenêtres, portes…),
  • La présence ou non d’un système de ventilation,
  • La présence de rideaux et / ou de volets.

Déperdition thermique des fenêtres

Type de fenêtre
Déperdition thermique (indice Ug) en W/m2 °C
Fenêtre simple vitrage Simple vitrage avec courants d’air : > 6
Simple vitrage avec bonne menuiserie : 4 à 6
Simple vitrage avec survitrage et bonne menuiserie : 3 à 3.5
Double vitrage Double vitrage ancien avec mauvaise menuiserie : 2.5 à 3.5
Double vitrage ancien avec bonne menuiserie : 2 à 2.5
Double vitrage neuf peu performant : 1.5 à 2
Double vitrage neuf performant : 0.6 à 1.2
Triple vitrage avec gaz argon 0.5 à 1
Ug conforme à la RE 2020 Ug < 0.7 à 0.8

Exemples de calcul de déperdition énergétique d’une pièce

Exemple 1

Un propriétaire souhaite calculer la déperdition énergétique d’une pièce avec un volume intérieur de 25m3. La maison a été construite selon la norme RT2012 et présente un coefficient de déperdition globale de 0,22 W/m3.°C (pièce récente très bien isolée). La température intérieure dans la maison est de 19°C. La température extérieure enregistrée dans la région est de 2°C. 

Pour calculer la déperdition énergétique, la formule utilisée est la suivante : 

  • DT = G x V x ΔT
  • DT = 0,22 x 25 x (18 -2)
  • DT = 88 W

Exemple 2

Un propriétaire souhaite calculer la déperdition énergétique de la nouvelle fenêtre double vitrage installée dans la pièce. 

  • Le coefficient de transmission thermique de la fenêtre Uw est de 6 W/m².K.
  • La surface de la fenêtre est de 3,3 m².
  • L’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur es de 10°C.

Selon la formule, DT = Uw x S x ΔT, la déperdition thermique de la fenêtre est évaluée à :

  • DT = 6 x 3,3 x 10
  • DT = 198 W

La perte thermique annuelle est donc estimée à 1 734 kWh/an (DT en kWh x 24 h x 365 jours).

Exemple 3

Un propriétaire souhaite calculer la déperdition énergétique par infiltration et renouvellement d’air d’une pièce d’un volume de 25 m3. 

  • La chaleur de l’air ambiant est de 0,34wh/m³.°C.
  • Le taux de renouvellement de l’air est de 1.
  • La différence de température est de 15°C.

Selon la formule, Qa = a x V x Dt x N, le coefficient de déperdition énergétique de la pièce est de :

  • Qa = 0,34 x 25 x 15 x 1
  • Qa = 127,5 Wh

Conseils

  • Pour réduire la déperdition énergétique d’un logement et donc la facture du chauffage, il est conseillé de bien isoler l’habitation.
  • Vous pouvez demander un diagnostic thermique pour évaluer la performance thermique de votre habitation. Cela peut être effectué par un thermicien.
  • Préférez les fenêtres double ou triple vitrage pour limiter les pertes de chaleur par les menuiseries.

FAQ

Comment isoler une maison ?

L’isolation d’une maison consiste à poser un matériau isolant dans les combles, sur les murs, sur la toiture, au sol… pour limiter les ponts thermiques.

 

Pourquoi calculer la déperdition thermique d’un logement ?

Calculer la déperdition thermique d’un logement permet de déterminer la puissance de chauffage nécessaire pour assurer le confort thermique dans la maison et un bon dimensionnement.

 

Quel budget prévoir pour l’isolation thermique d’une maison ?

Le prix d’isolation thermique d’une maison peut aller de 35 à 400 euros par m² (tout compris) selon la surface à isoler, la technique d’isolation et le matériau isolant.

Demande de devis

Retour en haut