Carrelage sol rectangulaire

Calcul de surface de carrelage au sol

{{ thankYouPage.title }} {{ thankYouPage.description }}
{{ thankYouPage.order_title }} {{ getOrder.orderId }}
Deux colonnes
Verticale
Horizontale
Calcul de surface de carrelage au sol
Nom Total
"{{getWooProductName}}" a bien été ajouté a votre panier

Nous vous montrons comment calculer la surface de carrelage au sol de votre pièce, en nous penchant sur les configurations les plus complexes.

Formules de calcul de la surface au sol

Calculs nécessaires Formules 
Surface sol carré Surface au sol = (côté x côté) – taille installations 
Surface sol rectangulaire Surface au sol = (Longueur x Largeur) – taille installations
Surface sol en L Surface au sol = ((Longueur section1 x Largeur section1) + (Longueur section2 x Largeur section2)) – taille installations
Longueur plinthes Longueur plinthes = longueur de l’ensemble des murs – taille ouvertures
Surface des plinthes Surface des plinthes = Longueur plinthes x hauteur plinthes
Surface totale de carrelage au  sol Surface totale = surface au sol + marge + surface plinthes (optionnel)

Surface carrée ou rectangulaire

La formule pour calculer la surface au sol est relativement simple :

Surface au sol = Longueur x Largeur

Supposons que vous ayez une pièce carrée de 4 m sur 4. Le calcul de la surface serait le suivant : Surface au sol = Longueur x Largeur = 4 m x 4 m = 16 m².

C’est une formule polyvalente qui s’applique aux espaces rectangulaires (longueur x largeur) et carrés. Pour des cas plus complexes, tels que des formes irrégulières ou des zones à découper, adapter la formule de base en conséquence. 

Surface formée en L

Vous pouvez découper la surface en deux formes rectangulaires (attention à ne pas compter 2 fois la même partie:)) puis mesurer la longueur et la largeur de chaque section avant additionner les deux surfaces.
Surface au sol = (Longueur de la première section x Largeur de la première section) + (Longueur de la deuxième section x Largeur de la deuxième section)

Par exemple, si la première section mesure 3 m de longueur et 2 m de largeur, tandis que la seconde section mesure 2 m de longueur et 1,5 m de largeur :
Surface au sol = (3 m x 2 m) + (2 m x 1,5 m) = 6 m² + 3 m² = 9 m²

Déduction des installations

Lorsque vous avez des éléments dans la pièce tels que des baignoires, des placards, des douches ou d’autres structures encastrées, vous pouvez ne pas les carreler et soustraire leur taille de la surface totale au sol. Cependant, il est vivement conseillé de carreler sous les installations. En effet, dans les zones sujettes à des fuites d’eau ou aux éclaboussures, le carrelage pourrait contribuer à éviter des dégâts des eaux, les problèmes de pourriture ou de déformation du sol.

Par exemple, si une baignoire encastrée occupe une surface de 2 m2 dans une salle de bains de 8 m2, la surface au sol réelle pour le carrelage serait de 8 m² – 2 m² = 6 m2.

Calcul de surface de carrelage pour les plinthes

Carrelage plinthe

Les plinthes sont généralement installées tout autour de la pièce pour couvrir le bas du mur, créant ainsi une finition élégante et une protection supplémentaire (ça évite que l’eau ne rentre dans le mur et inonde les étages inférieurs).
En cas de découpe, vous pourrez réutiliser les carreaux si la hauteur de découpe est inférieure à la moitié de la hauteur du carrelage.
Calculs : 

  • Longueur des plinthes = (Longueur de tous les murs de la pièce – longueur des portes.
  • Si la pièce est carrée ou rectangulaire : Longueur de plinthes = (longueur des murs + largeur des murs ) x 2 – longueur des portes.
  • Nombre de carreaux = (longueur des carreaux / longueur des plinthes) * 1,2 (20% de marge pour les découpes et ratés)

Marges et variations 

L’ajout de marges est fondamental avec une recommandation de 10 % pour anticiper les pertes, les découpes et les chutes de carreaux. Par exemple, si vous calculez une surface de 20 m², ajouter une marge de 10 % signifie que vous devriez acheter 22 m² de carreaux pour éviter les pénuries.

Cependant, pour des projets plus complexes, avec des motifs de carrelage sophistiqués, une marge de 15 % est conseillée. 

De plus, il est vital de prendre en compte les variations possibles de carrelage en termes de taille et de forme en vérifiant les dimensions exactes des carreaux et en pensant aux motifs pour une correspondance précise. Par exemple, des carreaux hexagonaux peuvent nécessiter un calcul différent pour minimiser les pertes et les découpes.

Conseils

  • Attention particulière aux détails : prendre des mesures précises de la longueur et de la largeur de la zone à carreler, en tenant compte des détails tels que les alcôves, les poteaux, et les angles.
  • Carreler sous les installations et meubles : le carrelage est résistant à l’eau et offre une protection efficace contre l’humidité (en cas de fuite par exemple) et l’usure quotidienne.
  • Vérifier les dimensions des carreaux : s’assurer que les carreaux que vous choisissez sont compatibles avec les dimensions de la zone à carreler. Vérifier la taille, la forme et le motif des carreaux.
  • Sélectionner des carreaux adaptés : choisir des carreaux en fonction de leur utilisation prévue, de l’esthétique et de la durabilité. Consulter un professionnel pour des recommandations si nécessaires.
Retour en haut